Battle of kings : les coulisses du concours des harley

Au moment où les votes sont clos, les développeurs, 48 concessionnaires français et tout le public attendent le verdict de la nouvelle édition du battle of the kings. Le public français a plébiscité ce concours, puisque les représentants français ont cumulé plus de 15 096 votes. Un petit retour sur la compétition et les bijoux présentés durant ce concours

Participants les plus marquants

Lakester

Imaginé et conçu par Harley-Davidson de La Rochelle, notons la dissimulation de la partie avant dissimulée du carénage en carbone, le tout fixé sur une araignée fait maison. La coque arrière a subi des modifications et le réservoir provient d’un Forty Eight. L’esthétique de cette moto s’inspire du département compétition screamin’ Eagle, mêlant les damiers et les scalops typiques des motos de l’Utah.

1200 Roadster Concept à Limoges

Deux amis du limousin se son associés pour réaliser cette roadster. Lauréats de la compétition des rois en  2016 avec le Cafe Racer, Cyril et Quentin présentent leur Roadster au design contemporain et à la peinture originale. Cette moto a vécu une véritable chirurgie plastique avec la modification de son nez et de la grille. Support de plaque construit chez soi, la selle confiée à une  expert sellier local, une coque modifiée. Au rayon couleur, les deux amis ont entrepris de designer la moto avec une couleur unique et fluo. Ils ont essayer, pour changer avec le bicolore traditionnel des modèles précédents.

Crosster 1200, par Harley-Davidson

Ce bolide conçu dans la vallée de la Chevreuse est un scrambler. Défi réalisé par le professionnel, en s’inspirant des anciennes Porsche Martini Racing, il est conçu avec pneus à crampons, muni d’un garde-boue minimaliste. Parmi les innovations de cet équipement, le cache de filtre vient d’être modifier pour ne faire qu’un avec le garde-boue, du moins, au point de vue esthétique

Clignotants et phares jaunes qui ne cessent de rappeler l’époque des vieilles Porsche utilisées en compétition. La selle à ressorts rehausse le style scrambler de la crosster 1200, tandis que la peinture aux couleurs Martini lui donne un style sportif, ce qui donne un résultat sobre et empreint de classe exceptionnelle.

Perspectives

Maintenant que les finalistes ont été élus par les internautes, un jury d’experts se réunit pour élire le gagnant final dans un avenir proche.  Ce gagnant sera annoncé en novembre 2017 à Milan. En guise de perspective, les marques françaises prévoient de travailler leur compétitivité face aux concessionnaires européens. En effet, la compétition des rois a attiré quelques investisseurs qui ont choisi les experts français. Le battle of king made in France a de quoi plaire  à toutes les nationalités.

Conclusion

La battle of the king attire les amateurs comme les professionnels des transports. Il s’agit d’une occasion qui permet aux passionnés des motos modifiées de faire valoir leurs aptitudes créatrices.

La France n’est pas en reste en termes de modification des motos, notamment de la harley. Cette tradition de customisation qui vient tout de droit des Etats-unis. Ils occupent les plages horaires de milliers d’émissions sur Discovery Channel est bien ancrée chez les professionnels français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *