Une seine futuriste à Paris

Paris est une mégalopole mondiale. Faisant partie des plus visitées au monde, elle est également une des plus polluées.  Par conséquent, la mairie parisienne multiplie les mesures destinées à améliorer le plaisir de vivre sur Paris, notamment au niveau des transports. Mototaxi, velib et trafic fluvial sur la Seine, tout est bon pour permettre aux usagers de  bénéficier des transports urbains écologiques avec plaisir.

Rappel sur le transport parisien

Hormis le RER et le tram qui traverse Paris presque 24h/24, les initiatives se poursuivent afin de fournir les meilleures alternatives pour les transportés. La Seine accueille un service de transport en navette, mais également un service de batelerie bien connu des professionnels. Hormis les transports de personnes en covoiturage, en bateau ou en vélib, la mairie veut faire plus. En effet, non contente de mettre à disposition bateau et équipement de dépannage pour les besoins du particulier, la municipalité parisienne travaille sur la mise en place d’un service de taxi sur Seine. Ces professionnels sont

Taxis volants en Seine

Dès le mois de mars de l’année 2017, les voitures volantes nommées bubbles sont devenues de plus en plus demandées. Ils investiront la Seine et proposeront une nouvelle concurrence pour les professionnels des transports, notamment les artisans taxis et pilotes de deux roues de transport. Ces cabines flottantes à la morphologie humanoïde, sortie tout droit  d’un des épisodes de la guerre des étoiles commenceront à circuler sur la seine à partir du printemps. L’actuelle maire socialiste de Paris se félicite de l’arrivée des ces équipements, vraisemblablement en mars. Tout excitée, cette dernière s’est montrée enthousiaste et a promis d’inaugurer ce moyen de transport qui devrait être une révolution pour tout le transport urbain parisien.

Sea bubble techniquement

Réserver une  voiture volante pour  traverser Paris, ce n’est plus science-fiction, il s’agit d’un projet. Le prototype est en voie de finition dans les usines. Ces taxis en forme de bulles utiliseront la Seine comme aire de circulation, dès le printemps prochain. Leur morphologie d’insecte sur pattes, de la taille d’une petite voiture et 4 passagers, un pilote peut également monter dedans. Les sea bubble seront utilisées comme des taxis pour traverser Paris en moins d’un quart d’heure, ce sera plus rapide que la mototaxi en maxi scooter. Si on imagine déjà la grogne de certains transporteurs, on peut également se réjouir de l’arrivée de cet équipement. Sa mise en place pour un service de transport des personnes sera une des initiatives de ce siècle. Espérons que cela reçoive l’accueil mérité.

ConclusionCapture-d’écran

La seine fait l’objet de plusieurs expériences par la mairie parisienne. Il y a de cela quelques années, cette mairie a lancé l’idée d’ouverture du fleuve pour les baignades. La ville étonne pour les initiatives quotidiennes qui se passent au sein de cette capitale française. Il va de soi que le taxi du futur sera une attraction des plus pour Paris. Ces équipements circulent sur l’eau, mais sont également munis d’un système de décollage. Ils seront conçus par les professionnels conscients de l’intérêt que leur utilisation aura avec le service des transports urbains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *